Le choix de l’alimentation

Toujours dans la préparation de l’arrivée de notre chiot, je me penche aujourd’hui (enfin depuis plusieurs jours) sur son alimentation.
Tout comme pour les humains, cette dernière joue un rôle prépondérant dans le maintien d’une santé optimale. Comme le disait Hyppocrate : « Que ton aliment soit ta seule médecine! » Si cela est valable pour nous, pourquoi ça ne le serait pas pour nos petits compagnons.
Want to add a caption to this image? Click the Settings icon.

Ma chienne Milka, nous a quitté à l’âge de 8 ans (seulement) suite à une tumeur qui s’est développée à son épaule droite.
Honnêtement, en refaisant le point, je pense que l’alimentation de ma chienne a eu un impact sur sa maladie. Nous lui donnions une marque bon marché et ne connaissions pas à l’époque les effets possiblement néfastes de cette alimentation. En faisant une confiance aveugle aux arguments marketing de ces produits, nous ne sommes jamais penché sur la problématique alimentaire.

La démarche pour notre futur chiot est vraiment différente.
Les conséquences que j’ai pu noter pour ma chienne servent d’expériences et mes recherches m’ouvrent les yeux sur les besoins essentiels du chien en général.

Concernant l’alimentation, j’ai trouvé de nombreuses informations. Celles que j’ai retenues (qui m’ont parues les plus pertinentes et logiques) sont les suivantes:
– le chien est physiologiquement carnivore
– il faut s’attarder sur l’étiquette du produit pour décrypter sa composition
– Eviter les croquettes dont la teneur en céréales est trop importante (1ere position sur la liste de la composition = à exclure)
– Faire attention à l’impact de l’alimentation sur:
les poils et la peau
les excréments
l’évolution de la prise pondérale
l’appétit du chien
Want to add a caption to this image? Click the Settings icon.

Croquettes, pâtés, BARF…?

Pour ma part, nous avons toujours fait le choix des croquettes pour nos animaux (chiens et chats). Evidemment pour l’aspect pratique!
Disponible de suite (pas de temps de préparation), économique (possibilité d’acheter jusqu’à 20kg d’alimentation sèche ce qui permet une réduction du prix au kilo), ce qui amène au prochain argument qui est le volume conséquent qu’il est possible de stocker et si il est bien conservé, il ne s’altère pas après ouverture du paquet.
Il y a d’autres arguments mais ceux-là sont déjà pas mal.

Bien entendu, il existe d’autres type de nourriture:
L’alimentation humide type pâté pour chien.
Elle a également quelques avantages similaires aux croquettes, mais pour moi, le volume qu’il est possible d’acheter avec les croquettes font pencher la balance en la défaveur du pâté.
L’alimentation de la ménagère type BARF
Want to add a caption to this image? Click the Settings icon.
« Biologically Appropriate Raw Food » comprenez : « nourriture crue biologiquement appropriée ».
Il s’agit de rations composés d’os charnus, de viande sans os, d’abats, de légumes et de fruits, d’huile et de suppléments divers (œufs, produits laitiers, levure de bière, complément minéralo-vitaminique…). Le tout étant toujours donné cru à l’exception de certains légumes qui peuvent nécessiter une cuisson. Cette ration est exempt de féculent.
Je ferai un article spécialement sur ce dernier type d’alimentation qui effectivement semble la plus physiologique mais qui ne pourra pas s’accorder avec mon mode de vie et mes impératifs journaliers, mais cela reste intéressant à connaître.

Les croquettes « avec » ou « sans céréales »

Même si son organisme peut tolérer quelques écarts physiologique, le chien est de base carnivore. Son alimentation doit par conséquent contenir un certains pourcentage de protéines, d’humidité, de cendres et de glucides.
Plusieurs marques de croquettes se sont spécialisées dans ce type d’alimentation dit « plus physiologique », se rapprochant des besoins du chien. On parle alors du « sans céréales ».
Car c’est bien là la problématique des croquettes bon marché. Leur teneur en céréales est si élevé et les produits d’origine animale sont si peu quantitatifs et qualitatifs qu’ils sont de facto trop éloignés de l’alimentation « naturelle » du chien.
Il est alors légitime de se poser la question de l’impact de cette nourriture sur la santé de nos toutous.

Même si il ne faut pas être naïf, toutes les marques « sans céréales » n’ont pas systématiquement une composition et une qualité proche d’une alimentation physiologique. Le « sans céréales » n’est pas le sans amidon car pour obtenir cette agglomération qui forme la croquette il faut cette source d’amidon et on peut la trouver dans le riz, la patate douce, les pois…
Il s’agira alors de savoir décrypter les étiquettes des produits et faire le choix des croquettes certes « sans céréales » mais pauvre en amidon et bien équilibré en protéines animales de bonne qualité.

Alors vous l’avez compris, j’ai choisi d’alimenter Alpha à son arrivée avec des croquettes sans céréales.
Certaines entreprises d’alimentation animale se sont penchés sur le sujet et ont élaborés ce type de croquettes.

Dans ma région (en tout cas tout près de chez moi), j’ai pu trouver:
– ORIGEN
– CARNILOVE
– BRIT
– INNE
Mais il en existe d’autres Happy Dog premium, Luposan, Acana, Arden grange, Exclusion, Wolfsblut, Dogs Lover gold, James wellbeloved, Evo, Fromm
Taste of the Wild, Horizon Legacy, ProNature Hollistique, Nutrivet Instinct, Propac,…

Le premier a avoir bénéficié de ce changement d’alimentation est mon chat Caramel.
Caramel est un chat qui s’est littéralement « installé » chez nous. Il était malade, avait une pelade sur les pattes arrières et franchement il n’était pas du tout séduisant.
Pour des raisons que je n’explique pas, il a réussi à rester à la maison lol.
Après de nombreux soins, il a commencé à ressembler à quelquechose.
Son alimentation par contre est rester identique, nous lui donnions des croquettes Friskies. Suite à mes recherches puis à son intervention chirurgicale récente, j’ai opté pour la marque Carnilove. Mon chat n’étant pas du tout difficile , c’est passé comme une lettre à la poste.
Pour le moment il est encore en transition et je mélange les anciennes croquettes avec les nouvelles.
Je ferai un article sur la transition alimentaire, car Alpha suivra le même processus alimentaire à son arrivée.
Je ne pourrai me prononcer sur la qualité de ces croquettes que dans quelques temps.

J’hésite encore entre 2 marques: Carnilove ou Brit (cette marque contient du riz bof) .
Want to add a caption to this image? Click the Settings icon.

Seuls inconvénients pour moi de ce choix alimentaire c’est le prix, largement plus cher que les croquettes de la grande distribution et peut être l’achalandage des animaleries qui les proposent dans ma région (à surveiller donc pour éventuellement y remédier en faisant des réserves d’avance en cas de pénurie passagère)

Lors de la mise à jour de cet article, je vous donnerez mon avis concret sur l’alimentation d’Alpha!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s